Mon rapport aux artistes peintres

christine cavellec · juin 11, 2015 · Articles · 0 comments

Degas et Henri Toulouse LautrecHTL ont marqué la pré adolescente que j’étais. J’étais fascinée par le traitement des sujets et les thèmes abordés. Ils m’ouvraient tout un univers interdit. Je me souviens de la visite du musée d’Albi et de cette exposition sur HTL ! J’en suis revenue transformée, au point de m’en souvenir encore.
Puis j’ai eu ma période d’abstraction totale, jusqu’à la fascination du tableau « point blanc sur fond blanc » au musée des Beaux Arts de Lyon, ville où j’étudiais la chimie. Je visitais tous les musées, passais des heures dans les galeries, dessinais dans ma chambre d’étudiante.
Aujoud’hui, Ernest Pignon Ernest (découvrez le), Munch, Lucian Freud, Franta, Frédéric Benrath (découvrez le), Vélasquez, … mais surtout surtout Francis Bacon, constituent mes références artistiques.

Francis Bacon est un monstre de peinture, son œuvre est pour moi vivante, vibrante, émouvante, en mouvement, c’est le peintre qui a su concilier le figuratif et sa transformation pour en laisser une trace en mouvance sur la toile. Presque mieux qu’un sculpteur, il transforme la toile en deux dimensions en une œuvre où l’on voudrait se plonger, un gouffre qui donne le vertige. Ses toiles placées derrière des vitres obligent à faire un effort extraordinaire pour les voir sans se voir, et pourtant, Bacon a créé volontairement ce reflet de chacun en apposant ces vitres ! Incroyable personnage, à la personnalité hors du commun. J’adore… ! Je n’ai qu’un regret, ne pas l’avoir rencontré !

 

 

photo de Bacon extraite de l’ouvrage : « Bacon, Monstre de peinture par Christophe Domino / Découvertes Gallimard / Centre Georges Pompidou »

Leave a Comment!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.